Albert Laurendeau. la Vie : Considerations Biologiques by Sylvestre Marcel

By Sylvestre Marcel

Show description

Read Online or Download Albert Laurendeau. la Vie : Considerations Biologiques PDF

Best biophysics books

ESR Spectroscopy in Membrane Biophysics

Spectroscopic equipment aren't in basic terms vital as an analytical device, additionally they supply information regarding basic actual and chemical houses of molecules, the molecular and digital constitution, and the dynamic behaviour of molecules. ranging from a complete quantum mechanical description, ESR Spectroscopy in Membrane Biophysics introduces the optical (IR, Raman, UV/Vis, CD, fluorescence and laser spectroscopy) and magnetic resonance (1D and 2D-NMR, ESR) thoughts.

The Liver: Biology and Pathobiology 5th Edition

In its 5th version, this vintage e-book keeps its conventional energy of pertaining to molecular body structure to knowing affliction pathology and therapy because it explores the present nation and destiny course of hepatology. Painstakingly revised, this variation comprises 60 new chapters. As in prior variations, a piece referred to as Horizons summarizes advances of remarkable nature in parts anticipated to have a considerable influence on hepatology.

A Contribution to The Biology of North American Vespine Wasps

Pp. 272, fifty four plates. Early black fabric, lg octavo. Stanford college courses, organic Sciences, quantity eight, no 1. entire factor of magazine is obtainable - certain with "Neotropical Lizards within the Collections of the traditional historical past Museum of Stanford University", fifty two pages.

Additional info for Albert Laurendeau. la Vie : Considerations Biologiques

Sample text

La vie, d’après cette école, consiste en un principe vital indépendant de la matière. Mais c’est encore du Platon, du Saint Augustin ! Pardon, le vitalisme sépare cette force de l’âme. L’animisme, c’est l’âme des corps, tandis que le vitalisme n’est pas l’âme, ce n’est qu’une force physique animée. Si c’était l’intention des vitalistes de chasser la métaphysique de leur système, ils n’y ont réussi qu’à moitié. Si chacune des deux sectes eût commencé par établir ce qu’est l’âme, le vieil animisme et le jeune vitalisme eussent sans doute été bien inquiets où trouver un terrain de chicane ; mais l’esprit humain a toujours aimé mieux controverser sur les mots que sur les choses.

Mais c’est encore du Platon, du Saint Augustin ! Pardon, le vitalisme sépare cette force de l’âme. L’animisme, c’est l’âme des corps, tandis que le vitalisme n’est pas l’âme, ce n’est qu’une force physique animée. Si c’était l’intention des vitalistes de chasser la métaphysique de leur système, ils n’y ont réussi qu’à moitié. Si chacune des deux sectes eût commencé par établir ce qu’est l’âme, le vieil animisme et le jeune vitalisme eussent sans doute été bien inquiets où trouver un terrain de chicane ; mais l’esprit humain a toujours aimé mieux controverser sur les mots que sur les choses.

J’ai dit plus haut que la vie ne pouvait se définir dans son essence. Toutefois, comme l’esprit humain, pour sa satisfaction, a besoin de se rendre compte des choses, autant que possible suivant sa compréhension, je propose la définition suivante de la vie : la vie, dans sa forme la plus élémentaire, est une manifestation matérielle de certains assemblages moléculaires, et dans sa forme élevée, le produit de certains groupements cellulaires ; en tous cas, la vie est un résultat caractérisé par des mouvements ininterrompus d’éléments matériels.

Download PDF sample

Rated 4.17 of 5 – based on 25 votes